Publication COSMOS

Les Etoiles du COSMOS avec Magali Tézenas du Montcel, déléguée générale de Sporsora

Chaque mois, le COSMOS vous propose de mettre en lumière l’un de ses adhérents. Aujourd’hui, nous avons la chance d’interviewer Magali Tézenas du Montcel, Déléguée générale de Sporsora depuis 2012, administratrice suppléante et référente féminisation du COSMOS.

Publié le

Mis à jour le

 

SPORSORA se définit comme l’organisation référente pour penser et influencer le développement de l’économie du sport

 

Qu'est ce que SPORSORA ?

Magali Tézenas du Montcel : SPORSORA se définit comme l’organisation référente pour penser et influencer le développement de l’économie du sport. Nous sommes composés de 4 salariés et 2 stagiaires gouvernés par un conseil d’administration représentatif de la diversité de nos membres.

Nous fédérons 230 entités membres acteurs de l’économie du sport (marques partenaires, détenteurs de droits sportifs, agences de marketing sportif, collectivités…) et nous leur adressons quatre types d’activités :

  • Des évènements (Trophées SPORSORA, Garden Party, plusieurs observatoires et conférences…) ;
  • Des collèges métiers et commissions transverses avec l’organisation de workshops sur des sujets diverses ;
  • Des services (revue de presse, valorisation des actions, études) ;
  • Des relations institutionnelles afin de pousser des propositions auprès des pouvoirs publics en relation avec le COSMOS notamment.

Justement, 2022 sera marquée par l’élection présidentielle, de quelle manière SPORSORA compte influencer le débat politique ces prochains mois ?

MTdM : Nous avons travaillé comme le COSMOS ou le CNOSF un certain nombre de mesures qui nous paraissent importantes de pousser auprès des candidats à l’élection présidentielle. Nous espérons présenter ce travail début mars et par la suite travailler avec la personne élue et ses équipes pour porter nos propositions.

Vous êtes aussi très investie avec SPORSORA sur les sujets de féminisation dans le sport. Vous avez notamment publié une étude sur le potentiel économique du sport féminin avec Two Circles. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette étude et plus globalement sur vos actions ?

SPORSORA a mis en place très tôt une commission « Sport féminin » pour traiter par exemple de l’un de nos sujets phares, le sponsoring sportif

MTdM : Nous avons publié et mis en avant les « bonnes pratiques » et les «  bonnes raisons » de miser sur le sport féminin afin de pousser ce sujet auprès de nos marques partenaires. Nous avons aussi eu l’opportunité de travailler sur cette étude avec Two Circles dont le sujet  principal est le « potentiel économique du sport féminin » sur le marché français. On constate ainsi, après étude des données, que les revenus pour le sport féminin pourraient augmenter de 89% à l’horizon 2027.

Pour retrouver l'étude : https://cutt.ly/OIQ7e3E

A titre personnel, je copilote également un groupe de travail sur la médiatisation du sport féminin mis en place par Fémix.

C’est aussi un combat que vous avez décidé de mener pour le COSMOS, puisque vous êtes devenue référente féminisation il y a quelques semaines. Quel sera votre rôle et que souhaitez-vous porter ?

MTdM : Nous avons présenté avec mes deux collègues Gilles Posternak et Tarek Boulanouar une première ébauche de projet au dernier Conseil National du COSMOS et nous reviendrons avec une feuille de route plus précise lors du prochain conseil en février. Deux axes d’actions sont mis en avant :

Un axe interne, afin que le COSMOS soit exemplaire sur les questions de féminisation (parité…) et que celui-ci se positionne comme référent (formation et emploi des femmes dans le sport).

Un axe externe afin que le COSMOS fasse remonter et partager les bonnes pratiques de ses adhérents.

Vous et Olivier Dulac êtes aussi administrateurs COSMOS depuis plusieurs années. Qu’est-ce que le COSMOS et SPORSORA s’apportent mutuellement ?

MTdM : Nous sommes très complémentaires car nous avons des membres communs. De plus, nous travaillons main dans la main pour influencer les pouvoirs publics, nous étions ainsi conviés au groupe de travail COSMOS pour la contribution présidentielle. Le COSMOS est aussi notre syndicat professionnel et défend donc nos intérêts auprès des pouvoirs publics. Nous ne traitons pas exactement des mêmes sujets mais il existe une vraie complémentarité.  Nous espérons prochainement mettre en place des évènements et projets communs.

Où en sera SPORSORA dans 10 ans ?

MTdM : SPORSORA dans 10 ans, c’est une bonne question. Aujourd’hui nous sommes 230 membres et nous n’avons pas vocation à grossir.

Nous recherchons plutôt une bonne représentativité dans l’écosystème du sport

 Nous devons encore progresser sur les secteurs des médias, des collectivités et des enceintes sportives. Notre mission de penser et influencer l’économie du sport ne va pas beaucoup changer dans les prochaines années car le projet est ambitieux et nous avons encore de belles choses à faire.

Les Trophées SPORSORA se tiendront le 3 février prochain ( le jury s’est réuni il y a peu ). Des indices sur les différents gagnants ?!

MTdM : Alors sûrement pas, je ne vous dirai rien ! Mais nous sommes très fiers des lauréats. Malheureusement, à la vue des conditions sanitaires, nous allons reporter ce bel évènement au 19 avril prochain toujours aux Folies Bergères. L’année passée, nos Trophées se déroulaient sous forme digital mais nous ne voulons pas faire cela une deuxième année de suite.

Pour vous, qui est le GOAT ? (greatest of all time)

MTdM : C’est une très bonne question car il faut un sportif et une sportive. Pour moi chez les hommes, je choisirai Roger Federer car je suis joueuse de tennis et c’est un sportif qui représente la classe à l’état pure, j’admire son comportement. Pour les sportives, je vais rester dans l’actualité et je choisirai Cléopatre Darleux, la gardienne de l’équipe de France de Handball. Son poste est très spectaculaire, en tant que dernier rempart, il faut avoir du courage. J’admire aussi la personne, Cléopatre est un bel exemple car elle a su concilier sa vie de sportive de haut niveau et de maman.

 

 

Vous avez une question d’ordre juridique ?
Questionnez nos experts spécialisés
Poser une question